Une course de « merde »!

Chers ami(e)s, il est maintenant le temps de vous conter une histoire assez humiliante. Au début, ce n’était que mes amis proches qui étaient au courant. Par la suite, mes collègues au travail ont eu la chance de l’entendre. Aujourd’hui, avec aucune inspiration pour mon article de cette semaine, je me suis dit que vous pourriez peut-être connaître cette aventure. Bref, trop tard pour m’arrêter maintenant.

Comme une bonne personne, j’ai décidé de m’inscrire à 3 demi-marathons pour le début de l’été pour essayer de me remettre en forme. Bien évidemment, si je ne cours pas, je vais faire une crise cardiaque durant la course! La première course était à Valcourt, le 3 mai dernier.

Malheureusement, je ne me suis pas beaucoup entrainé : je me disais que c’était mon premier 21km, donc ce serait une bonne sortie préparatoire pour mes prochains. (Ce n’était pas la meilleure idée, tsé.)

En plus de tout ça, cela adonnait que l’événement du 21km de Valcourt était directement après ma première semaine d’école pour la session d’été. Dieu sait comment il y a plein de party durant la rentrée… Voici mon horaire de la semaine qui précédait la course :

Lundi : Brosse

Mardi : Brosse

Mercredi : Soirée tranquille (une chance!)

Jeudi : Premier 4@7 de la session : aucune chance que je sois sobre!

Vendredi : Fête de 2 supers bons amis. On s’est couché vers 6h du matin

Samedi : Étant donné que la course est le lendemain, j’ai tenté de me coucher tôt. Bien évidemment, surtout avec la semaine que j’ai eue, je n’étais pas capable de m’endormir! Je m’en souviens très bien : mes yeux étaient grands ouverts et je fixais le plafond en me disant : « Okkkkkk je ne suis pas sorti du bois moi! ». J’ai finalement été capable de dormir un bon 4 heures.

Dimanche : et c’est parti.

Comme une « bonne personne », je me suis dit que c’était une bonne idée de me faire un shake de fruits le matin-même! Voyons donc, quoi de mieux que des bons fruits pour partir la journée? C’est une chose que je vais vite regretter lors de la course.

That’s it ! C’est l’heure du départ. Mon partenaire de course est avec moi : on est motivé! Les premiers 10km ont très bien été : bonne vitesse, les jambes tenaient le coup, pas trop de côtes, etc. Après 9km, le chemin se séparait en deux : les coureurs du 10km allaient à gauche et ceux du 21km à droite. En tournant à droite, on réalise tout de suite qu’on sort de la ville et que les côtes sont exagérées.

C’est à ce moment où tout vire en « merde »…

Rendu au 13e km, mon estomac commence à brasser. Je me suis dit que je pouvais endurer le tout : voyons donc Max, il ne reste que 8km à faire! Toujours dans les immenses côtes dans le coin de Valcourt, je ne m’en peux plus… je dois évacuer le méchant en dedans de moi.

C’est à cet instant que je me suis déplacé sur le bord de la route pour « faire caca ». Si vous voulez des détails, ça ressemblait beaucoup à des explosions volcaniques!

Je sue, ça coule partout, j’ai chaud en sacréfice : la vie est belle quoi!

Lorsqu’il venait le temps de m’essuyer, je m’étais rendu compte qu’on était seulement le 3 mai : les feuilles étaient encore mortes et elles se décomposaient dans mes mains! Le résultat était simple : c’est un désastre total dans l’entrejambe!

Un coup la job terminée, j’ai repris la route pour éviter de perdre plus temps. Mais, tsé quand il t’en reste encore en dedans là… Bien c’est exactement ce que je ressentais. C’est à ce moment que je suis retourné sur le bord de la route, après seulement 1km depuis la dernière « sortie ».

Encore une explosion volcanique.

Cette fois-ci, pas question de perdre plus de temps! J’ai passé ma main directement au chemin et j’ai étendu le reste sur mon mollet! (Ouep…)

Après 3-4km très pénibles, j’ai eu simultanément une crampe sur chaque mollet au dernier 50m de la course.

Félicitations Maxime! La course est terminée! Mes amis voulaient me serrer la main : oupsi!

Ps : Le chemin du retour était très parfumé!

Bonne fête du Canada gang 🙂

En passant, si vous voulez des trucs pour vous préparer à une course, SVP ne pas faire comme moi! Je vous conseille de visiter le site de Canal Vie pour lire 2-3 astuces sympathiques.

Si vous voulez vivre l’expérience (ou pas), inscrivez-vous dès maintenant au demi-marathon de Montréal en septembre! Au plaisir de vous voir… sur le bord de la route 😉 hehe

 

Comments

commentaires

About Maxlechamp