Tout se sait tôt ou tard

« BEIN NON, C’EST SUR QUE TU ME NIAISE » Était la réaction normale à avoir lorsque les différents scandales présentés plus bas ont éclatés. On se dit, en tant que personne tout ce qu’il y a de plus normal, que si on était au top dans n’importe quoi qui vaut la peine (pas des concours de mangeurs de roteux), on ferais pas de niaiserie juste pour rester la. Mais on dirait que le message se rend pas au top étant donné que plusieurs dieux du sports ont commis l’irréparable pendant leur carrière. Remémorez vous ses grands moments ou écarquillez vous les yeux en découvrant ses titans déchus et exclamons nous en cœur : « C’était quoi les chances ? »

Tiger woods

LA grosse controverse sportive en 2009 c’était bien évidemment celle du Tigre ! L’idole de tout golfeurs, même ceux du dimanche, se faisait prendre la main dans le sac. La désormais célèbre histoire frappa de plein fouet les médias du monde lorsque Tiger Woods, à bord de son Cadillac escalade, foncait dans un arbre (probablement un chêne, wild guess) alors que sa femme le poursuivait avec un bâton de golf.

Il faut savoir que Nike, le commanditaire de Woods, ne revendique pas cette attaque. Pour couper ca court, 12 maîtresses furent confirmées (Tiger performait autant sur les parcours de 12 comme 18 trous), le tigre se retira de la compétition pour près de 8 mois et il perdit plusieurs millions à travers l’appui de plusieurs commanditaires, dont Gilette, AT&T ainsi que Gatorade.

Lance Armstrong

Quand on parle de quelqu’un qui était au sommet de son art, on parle de Lance Armstrong. Le gagnant de 7 tours de France consécutifs entre les années 1999 à 2005, à finalement avoué avoir consommé des produits dopants, améliorant ses performances à plusieurs reprises. C’est sur le Talk show de l’icône américaine Oprah, le 17 janvier 2013, que le grand du cyclisme à fait ses aveux au monde entier. Il affirme avoir utilisé de l’EPO, des hormones de croissance ainsi que des transfusions sanguines pour l’aider à gagner durant ses 7 années de suprématie à l’intérieur du tour de France. Il perdit finalement la totalité de ses titres en 2012 et fut l’objet de nombreuses poursuites financières.

Tom Brady

La dernière grosse histoire mais non la moindre est encore fraîche dans la mémoire de plusieurs alors que l’événement en question survient le 18 janvier 2015 (genre v’là pas long). Les Patriotes de Tom Brady et les colts d’Indianapolis se livrent un match à sens unique où les partisans ne sont vraiment pas sur le bout de leur chaise, le match se termine finalement 45-7 en faveur de la Nouvelle-Angleterre et tout semble en règle. MAIS, quelques jours plus tard, des allégations font surfaces selon lesquelles les ballons utilisés par l’équipe auraient été dégonflés de 2 livres par pouce carré. C’est un peu vague comme ça dire que les ballons étaient dégonflés de «2 livres par pouce carré», disons juste que les ballons étaient un peu plus mous. «Kess tu veux k’sa change dans un match ça ?». Honnêtement je pense pas que ça change grand chose, à part que l’adhérence sur le ballon au moment du lancé et de l’attrapé est meilleur, ce qui peut être quand même intéressant dans des conditions de jeu pas winner. Plusieurs mois plus tard il a finalement été prouvé que les ballons avaient été dégonflés à la pression précise demandée par Tom Brady, suite à des messages textes découverts entre lui et le responsable de l’équipement. Cheap shot. Expressément rendu coupable, il fut punit sévèrement et devra rater les 4 premiers matchs de la prochaine saison.

Chose ironique, le match d’ouverture de la saison de la NFL qui se fera au domicile des patriotes, se fera sans le grand Tom Brady. Je vous laisse sur cette phrase profonde bien pluggé «karma’s a bitch only if you are».

 

 

Comments

commentaires

About Alex Grondin