Top 3 des choses qui nous transforment en adulte

Parfois plus jeune, je me demandais comment on devenait un adulte… Si c’était quelque chose d’une genre «toute d’une shot tu comprends toute», ou si c’était plus du type «step by step». Des années plus tard, une pilosité développée, une naïveté égarée et quelques taloches encaissés, je peux désormais le confirmer. Le processus pour devenir un adulte est un tutoriel de tout les jours. Certaines expériences accélèrent néanmoins l’évolution et c’est de celles ci que je vais vous parler dans le paragraphe juste en bas ! Top 3 des choses qui nous transforment.

1) Les Voyages

Partir en voyage c’est pas juste pour aller profiter d’un taux de change incroyable dans un pays sous développé pour acheter des cigarettes et du fort à 1$, HELL NO ! C’est aussi pour sortir de ta zone de confort d’enfant roi, vivre des choses que tu aurais jamais imaginer, confronter tes valeurs à celles des autres et t’ouvrir les yeux, découvrir des paysages à couper le souffle et des climats extrêmes et rencontrer des personnes uniques qui te change à leur façon (pour tout le reste y’a Mastercard). Après avoir été parti en voyage pendant plusieurs semaines tu te sens presque mal de vivre dans des conditions de vie aussi faciles et de trouver le moyen de chialer. Ce sentiment de mère Thérésa peut durer entrer 2 et 6 semaines mais le chialage revient relativement rapidement, souvent en même temps que ton compte de carte de crédit arrive.

2) Les relations

On connait tous l’étape du secondaire où les relations amoureuses duraient environs 3 semaines. C’est pas de ceux là dont je veux vous parler. Je parle des relations qui ont durés des mois voir des années même étant jeune et qui ont vraiment été importantes pour vous. Ce sont ses relations qui nous en apprennent le plus sur qui nous sommes et ce que nous recherchons dans un couple comme dans la vie. Comme y’a pas 36 000 façon que ton couple implose, un petit descriptif s’impose :

Options :

  1. Tu as été infidèle : Sois tu apprends à être fidèle, sois tu te rend compte que tu as besoin d’être célibataire pour virer en mode pencheur/pencheuse
  2. L’autre a été infidèle : Tu dois réapprendre à faire confiance dans ta futur relation et tu vois quel type de partenaire est plus enclin à commettre l’adultère
  3. Tu ne l’aime plus : tu apprends à rompre de façon respectueuse, apprends tout de même dans la rupture ce que tu rechercheras à l’avenir comme partenaire
  4. L’autre ne t’aime plus : tu te rend compte à quel point tu es quelqu’un d’extraordinaire et que c’est elle/lui le pire !

Le deuil :

Le dernier mais non le moindre, celui-ci n’est pas simplement obligé de prendre la forme de la mort d’un parent ou ami mais peut aussi s’agir du deuil d’un rêve, d’un animal de compagnie, d’une relation, d’un bien ou de biens d’autres choses. Peu importe la provenance de ce deuil, le processus d’acceptation de celui-ci comporte plusieurs étapes qui exigent une introspection à plusieurs niveaux. Le chemin est peut-être vraiment déplaisant mais on en sort grandi.

  1. Choc et déni
  2. Douleur et culpabilité
  3. Colère
  4. Marchandage (tenter de mettre la cause du deuil sur quelqu’un)
  5. Dépression et douleur
  6. Reconstruction (la personne recommence à s’ouvrir)
  7. Acceptation

Bien sûr ce top 3 ne relate pas tout les évènements pouvant accélérer la courbe d’apprentissage d’une ou d’un jeune. On aurait pu penser aux emplois, aux études, aux autos, à la première rencontre avec la police, au premier appartement et à bien plus encore.

Comments

commentaires

About Alex Grondin