On test le «DIY : Do It Yourself»

Aujourd’hui j’ai décidé de vivre l’expérience Pinterest à fond Léon. Comment je m’y prends ? Avant de savoir ça, faut mettre les choses en contexte. Pinterest pour ceux qui sont pas familiers avec le nom, c’est une énorme plateforme de partage de photos, ou hobbys ou intérêts ou idées ou inspirations, qu’on appel des «Pins». 72.8 millions de personnes utilisent cette plateforme pour échanger autant d’images ou d’idées qu’il est possible.  Ce site qui à l’origine était modeste et n’avait aucune grande ambition, est rapidement devenu un outil important pour les entreprises américaines désirants aller rejoindre leurs clients cibles à la maison. Vous me croyez pas ? Regardez ICI pour voir à quel point le contenu d’entreprise créer pour ce site est très rentable pour la vente, en bref les visiteurs ayant été référés vers l’entreprise par Pinterest dépensent en moyenne 58,95$ par achat. Il faut aussi savoir que des millions de «pins» présents sur le site, 67% d’entres eux sont issus de site web d’affaire.

La tendance inverse existe aussi et est présente sur le site, c’est les DIY (Do It Yourself, ou fais le toi même pour les frenchy’s). Un DIY c’est un espèce de protocole à suivre pour arriver au même résultat que la photo alléchante et retouchée sur internet, ou pas. C’est ce qu’on va voir. Que ce soit pour un article de décoration, un meuble, une recette de muffin ou pour te créer un char à partir de composantes de stylo, y’en a pour tout les goûts !

Maintenant que le contexte est bien installé, voici mon expérience :

  1. Avec une capacité de flânage internet surdéveloppée, voici 5 trouvailles de DIY semi-mâle que je te présente dret en bas de l’article
  2. Tu regardes attentivement chacune de mes propositions et tu choisis ta préférée, peu importe tes motivations obscures
  3. Tu commentes directement en bas de l’article ou sur notre page facebook pour que nous sachions quel DIY nous aurons le bonheur de faire (pas game de sharer!!)
  4. On prend la semaine de relâche pour te concocter un vidéo hilarant où Max Champagne, célèbre blogueur pour Coq à l’âne, Frédéric Labarre le Jack Sparrow de Sherbycity, ainsi que ma propre personne  Alex Grondin, tourneront l’art du travail manuel au ridicule tout en essayant de faire quelque chose de «legit»
  5. On post le vidéo le 24 juin
  6. Regarde et rit avec/de nous

Jeu de darts d’alcoolique :

Dartboard

Un cooler extérieur de P.I.M.P

Une table de lumbersexual

Un minibar fait de bois de palettes recyclées

Un rack pour le linge du lumbersexual

Comments

commentaires

About Alex Grondin